Préparation d'un mur avant peinture

Certaines personnes pensent que peindre un mur consiste à s’équiper d’un pinceau et d’un pot de peinture, puis de l’appliquer directement sur la surface à peindre, ils se trompent. Pour avoir un résultat parfait, il faut préparer le mur pour qu’il soit parfaitement lisse. Il y a donc un travail de nettoyage, réparation et ponçage qui prend parfois plus de temps que pour l’application de la peinture. Mais alors comment préparer un mur avant de le peindre ? Retrouvez les étapes clés pour préparer un mur avant de le peindre.

1 – Nettoyage et réparation du mur

Avec le temps, les poussières et graisses s’accrochent sur la peinture. C’est d’autant plus vrai dans la cuisine où les murs deviennent visqueux. L’air y étant chargé en particules grasses avec la cuisson, une fine couche de graisse se forme sur le mur. Il faut donc lessiver les murs de la pièce pour pouvoir enlever toute salissure avant d’envisager de repeindre les murs. Si cette étape n’est pas respectée, le rendu final ne sera pas parfait, et pire encore, la peinture ne tiendra pas dans la durée.

Il faut donc “lessiver les murs” avec une lessive dégraissante et une éponge. L’idéal est de commencer par le plafond, puis les murs, en commençant du haut vers le bas. en commençant du haut vers le bas sans oublier le plafond. Une fois la lessive passée, il faut rincer à l’eau claire et renouveler en fonction du degré de saleté. 

Pour les murs comportant de la moisissure, n’hésitez pas à appliquer de la javel avant de passer à l’étape de lessivage.

Une fois l’étape de lessivage réalisée, il faut reboucher les trous présents dans le mur, laissés par les anciens meubles ou tableaux.

Si une cheville est présente dans le mur, il faut la retirer ou l’enfoncer dans le mur, à l’aide d’un marteau et d’un tournevis. Dans le cas d’un simple petit trou, il faut l’agrandir pour que l’enduit de rebouchage adhère davantage. Les microfissures existantes seront parfaitement rebouchées de ce fait.

2 – Quel enduit utiliser pour reboucher un trou dans mon mur ? 

Il existe différents enduits et sous diverses formes :

  • En poudre : qui se mélange avec de l’eau
  • En tube : prêt à l’emploi mais à utiliser que pour des petites réparations (quelques petits trous seulement)

Pour reboucher : il est recommandé d’utiliser un enduit en poudre pour reboucher des trous, des saignées et des fissures faisant plus d’un centimètre de profondeur.

Pour égaliser : il faut utiliser un enduit d’égalisage. L’égalisage ne fonctionne que sur des épaisseurs de 5mm maximum. Des enduits existent en poudre ou en tube, à vous de déterminer la quantité nécessaire.

Pour lisser : le lissage d’un mur vous permettra d’obtenir un rendu parfait. Vous ne verrez que très peu de défauts.

3 – Préparation de la pièce et sous-couche

Vous avez appliqué les enduits et ils sont bien secs ? Il faut passer à l’étape du ponçage pour un rendu lisse et sans défauts. Même si vous pensez avoir très bien appliqué l’enduit, il y aura des zones de surépaisseur qui se verront une fois l’application de la peinture.

A l’aide d’un papier de ponçage au grain assez fin et adapté au type de mur, les surépaisseurs d’enduits seront effacées. Vous pouvez également utiliser une ponceuse électrique si la surface est importante, vous y gagnerez du temps.

Les contours des portes, fenêtres, plinthes et interrupteurs doivent être protégés avec du ruban de masquage. 

Si la couleur du mur est différente de celle du plafond, il est conseillé de masquer également l’angle du plafond pour un rendu parfait, sans débordement.

Une fois cela réalisé, il faut appliquer une sous-couche. La sous-couche est utilisée pour donner une bonne accroche à la peinture. En général, la sous-couche est de la même couleur ou légèrement plus claire.

Lorsque la préparation est terminée, l’application de votre peinture peut enfin commencer !

Un commentaire pour “Comment préparer un mur avant de le peindre?”

L'espace commentaire est fermé.