La toiture mansardée : Guide complet

Il existe de nombreux types de toitures et il peut être difficile de savoir laquelle choisir, lorsqu’on désire installer une nouvelle toiture pour sa maison. C’est pourquoi, nous vous proposons de découvrir ici tout ce qu’il y a à savoir sur la toiture mansardée.

toiture mansardée

Quels sont les différents types de toitures

  • Le toit mono-pente avec versant unique : idéal pour évacuer la neige, ce type de toits est très utilisé en montagne. Il est généralement recouvert d’ardoise.
  • Les toitures à deux pans : extrêmement simple et répandu, ce type de toiture s’achète à un prix raisonnable. Elle offre une plus grande surface sous les combles.
  • Les toitures à quatre pans : ce genre de toiture se constitue de quatre pentes d’inclinaison similaire, qui se rejoignent à la hauteur de la faîtière.
  • Les toitures à 2 pans en croupe : plus modernes et élégantes, les toitures de ce genre sont très présentes sur les maisons dans le style bourgeois. Elles protègent efficacement les murs des écoulements de la pluie. Cependant, ces toits sont assez complexes et onéreux.
  • Les toitures à coyaux : elles présentent une pente plus douce, vers le bas des versants, leur donnant un style plus rustique. Elles sont très efficaces pour l’écoulement de l’eau de pluie.
  • Toiture mansardée : ce type de toiture vous permettra d’optimiser la surface habitable des combles. Les versants de ce type de toiture sont faits de deux pans, qui présentent une inclinaison différente. Ils se rejoignent sur une arête : la ligne de bris. Le coût de ces toitures est très élevé.
  • Les toitures en T ou en L : ces toitures se constituent de deux toits communs, pour deux constructions collées.

Toit mansardé : définition

La mansarde est un comble brisé. Chaque versant dispose de deux pentes, le brisis et le terrasson, qui s’articulent autour de la ligne de bris. Compromis entre le comble français, qui est un haut comble en pavillon, disposant parfois de lucarne, et le comble italien, qui dispose d’une couverture basse sur une terrasse horizontale, la mansarde est pensée pour optimiser la surface habitable des combles. Elle permet ainsi d’obtenir un étage supplémentaire. Cependant, un toit mansardé demande des travaux d’installation complexe et peut donc se montrer très onéreux. Aussi, il faut bien réfléchir avant de se lancer dans l’installation d’une mansarde.

Comment faire un toit mansardé ?

S’il n’est pas toujours possible d’installer un toit mansardé, on peut généralement mansarder un toit déjà existant afin d’obtenir un étage supplémentaire. Pour cela, il faut installer un type de charpente qui repose sur des poteaux verticaux portant quatre pannes sablières. Les chevrons seront placés entre les pannes sablières et la panne faîtière, alors que des jambes de force dessineront la pente du brisis. La présence de coyaux vous permettra d’obtenir un brisis courbe, ce qui vous permettra d’obtenir encore plus d’espace pour vos combles. Cependant, le toit mansardé est très complexe à mettre en place. Aussi, afin d’éviter tout risque d’effondrement de la toiture,il est recommandé de faire appel à des professionnels, pour fabriquer votre mansarde.

Pourquoi faire un toit mansardé ?

Si le toit mansardé présente un aspect esthétique indéniable, ils présentent surtout l’avantage de vous offrir une surface habitable plus grande. Avec son égout élevé, la mansarde offre généralement un étage supplémentaire complet, dans lequel il est possible de se tenir complétement debout. De plus, ce type de structure de toit offre également des avantages architectoniques. En effet, les constructions neuves doivent, en général, respecter une hauteur maximale. Celle-ci est mesurée en se basant sur celle de l’égout de toiture. Le toit mansardé commence au-dessus de l’égout de toiture, ce qui vous permettra de créer un étage supplémentaire, malgré les restrictions de hauteur, vous laissant plus de liberté pour l’aménagement intérieur.

Quelle pente pour un toit monopente ?

La pente de la toiture est essentielle pour évacuer l’eau et maintenir une couverture efficace et sèche. Pour le toit monopente, très utilisé pour sa simplicité et son faible coût, l’inclinaison dépendra grandement du type de matériau utilisé. L’ardoise sera parfaitement adaptée pour des pentes de plus de 40%, les tuiles canal sont utilisée pour les pentes entre 25% et 50%. Pour les pentes plus faibles que cela, on privilégiera la tôle.

Comment faire l’isolation d’une toiture mansardée ?

Il est important de bien isoler votre toiture mansardée, afin que vos combles ne soient pas humides, mais tout en maintenant une bonne ventilation pour une circulation de l’air efficace. Pour cela, la méthode la plus simple reste sans doute d’étaler une couche d’isolant au niveau de la sous-face de votre couverture de toit, sous les ardoises ou les tuiles. Une isolation par l’intérieur vous permettra d’éviter la plupart des déperditions de chaleur, qui se font généralement par les combles. Comme isolants, vous pouvez utiliser de la laine de verre, de la ouate de cellulose ou encore de la laine de roche. Il s’agit des matériaux les plus utilisés pour isoler les toitures.

Quel est le coût pour créer la structure/ charpente d’une toiture mansardée ?

Le prix d’une charpente de toiture est très variable selon le type de toiture et selon les matériaux utilisés. Si le prix de pose d’une charpente est généralement compris entre 50 et 80 euros le m2, celui d’une mansarde est bien plus élevé. Vous devrez prendre en compte la conception du plan de votre toit mansardé, la charpente, la dépose, la couverture, l’isolation, l’évacuation de l’eau de pluie, l’aménagement des combles, ainsi que les éventuelles lucarnes. Le budget sera donc compris entre 1500 et 2500 euros, en général.

Projet de construction maison – Extension de maison : autres articles relatifs